Tous les articles par Isabel Violante

«Mio vivente amore di Poesia» Lettere di Giuseppe Ungaretti a Bruna Bianco

À l’occasion du vernissage de l’exposition « Mio vivente amore di poesia » Lettere di Giuseppe Ungaretti à Bruna Bianco; parcours dans les souvenirs intimes du poète retraçant son histoire d’amour avec Bruna Bianco, entre Brésil, Angleterre et Italie, au laboratoire d’édition Formentini, à Milan, la fondation Arnoldo et Alberto Mondadori ont invité ce mardi 12 septembre 2017, Vivan Lamarque et Mauro Novelli à intervenir.

L’ouvrage est disponible ici: http://www.librimondadori.it/libri/lettere-a-bruna-giuseppe-ungaretti/

L’exposition est visible jusqu’au 18 septembre, via Formentini,10, à Milan, de 14h00 à 19h00.

Plus d’information sur le site Laboratario Formentini per l’Editoria : http://www.laboratorioformentini.it/mio-vivente-amore-poesia-lettere-giuseppe-ungaretti-bruna-bianco/

Ungaretti Poeta & Un « Affricano a Parigi »

Le 10 mars 2017, à 18 heures

Isabel Violante animera la présentation des deux monographies  qui viennent de paraître en Italie:

Ungaretti, Poeta, de Carlo Ossola, du Collège de France (Marsilio Editore)

Un « Affricano a Parigi », saggi sulla poesia di Giuseppe Ungaretti, de François Livi, Paris-Sorbonne (Casa Editrice Leonardo)

 

Maison de l’Italie, CIUP, 7A Boulevard Jourdan, 75014 Paris, France (RER Cité Intenationale)

CORINNA GOSMARO – « Uahed! Uahed! » – PROJECT ROOM – CASTIGLIA DI SALUZZO 15 octobre 2016

corinna-gostaro

Corinna Gosmaro est l’artiste choisie pour introduire l’exposition intitulée Project Room, qui s’ouvre ce samedi 15 octobre 2016 à la Castiglia di Saluzzo, dans la province de Coni, non loin de Turin.   Corinna Gosmaro présente à l’occasion une oeuvre intitulée « Uahed! Uahed! » inspirée des thèmes abordés par Giuseppe Ungaretti, la mémoire, les réminiscences du souvenir pur, le désert d’Alexandrie en Egypte.

 

A lire sur www.torinooggi.it

AIGU

5669506831_aa12ec7ed5_o
Giuseppe Ungaretti par Mario Dondero

L’Association Internationale Giuseppe Ungaretti (AIGU), fondée en 2016, a pour objet « la promotion et la diffusion de la lecture et de l’étude du poète Giuseppe Ungaretti (Alexandrie 1888- Milan 1970), par des publications en ligne, l’organisation de rencontres, lectures, ou toutes autres manifestations ». Ce Carnet est sa première émanation, dans le but de mettre en réseau et en ligne les travaux, les lectures, l’actualité relatifs à cette figure majeure de la littérature italienne du XXème siècle et d’enjamber les clivages disciplinaires et géographiques. La vie et l’oeuvre de Giuseppe Ungaretti touchent des zones géographiques et littéraires aussi diverses que l’Egypte, la France, l’Italie, le Brésil; il a collaboré à des revues telles que Commerce, Mesures, Nrf; il a été traduit en français par Jaccottet et Ponge, en allemand par Celan; il a écrit sur des artistes divers, de Vermeer aux Surréalistes, et traduit du français, de l’anglais, de l’espagnol, du portugais, du grec ancien. Ce Carnet est animé par le Bureau de l’association AIGU.

DE DANTE À UNGARETTI – BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE NAPLES – 7-17 SEPTEMBRE 2016

La Bibliothèque Nationale de Naples offre pour une très courte  exposition (du 7 au 17 septembre 2016) la possibilité d’admirer, parmi les œuvres de Dante, Bocacce ou encore Leopardi, des manuscrits de Giuseppe Ungaretti. Le parcours se termine notamment sur un groupe dense de manuscrits parmi lesquels poèmes, cartes du fronts et lettres. L’exposition s’ouvre à l’occasion du Congrès National de l’Association d’Italianistique.

Article à consulter ici

Alfredo Jaar – M’illumino d’Immenso – New York / Milan

8086402710_86baf2f1fc_oL’artiste chilien Alfredo Jaar expose à Milan

« Jusqu’au 9 mars 2014, à la Fondation Merz de Turin, l’artiste chilien Alfredo Jaar soumet au Piémont quelques unes de ses thématiques fétiches. L’action politique, l’art comme changement radical, le dialogue avec les grands maîtres à penser de l’histoire. Entre nostalgies révolutionnaires et réflexions sur le présent. »

Il expose notamment « M’illumino d’immenso »,  Néons, 2009